L’Aérotrain Urbain Tridim

(Publié le 13 mars 2022)

Le Tridim est un Aérotrain construit par Bertin & Cie en 1973.
L’appareil, conçu par l’ingénieur Jean Bertin et son équipe, est orienté vers le transport en banlieue.
Le Tridim se déplace sur coussins d’air en se propulsant grâce à un système à crémaillère (roue dentée) afin de franchir de fortes pentes de 20%.
De plus, il ne provoquait pas de nuisances sonores.
Fonctionnant à l’aide d’un système de comptage des dents de la crémaillère, préféré à l’électronique (non fiable à cette époque) comme moyen de repère sur la voie.
Il sait donc où il se trouve en « comptant » le nombre de dents qu’il a parcourues depuis son arrêt.

Le Tridim est une version ultra-légère et totalement électrique de l’Aérotrain classique, destinée à s’adapter à l’environnement urbain et ses contraintes :

Espace : le Tridim se présente sous forme d’une petite cabine pouvant circuler en unités simples ou multiples (train de cabines) sur une voie dédiée, son insertion en ville se fait à la manière d’un monorail.

Heures de pointes et heures creuses : véhicule pouvant circuler en adaptabilité avec le trafic en unités multiples ou seul. Possibilité « d’appeler une cabine » à la manière d’un taxi.

Flexibilité : Son fonctionnement à la manière d’un ascenseur horizontal permet un point de départ et plusieurs arrivées possibles : il permet de casser le clivage classique des lignes prédéfinies et ouvre la perspective d’un trajet personnalisé ouvrant la desserte possible à des lieux isolés ou peu fréquentés.

Sa maniabilité et son aisance dans les pentes et tournants sont à l’origine de son nom car il se déplace dans les trois dimensions. (Tri-Dimensions –> TriDim)